"Je dirais pour ma part que le véritable socialiste est celui qui souhaite - activement, et non à titre de voeu pieux - le renversement de la tyrannie. Mais, j'imagine, la plupart des marxistes orthodoxes ne seraient pas d'accord avec cette définition, ou ne l'accepteraient que du bout des lèvres. "

George Orwell (1903 - 1950) " Le quai de Wigan"

Si tout fanatisme
Procède d'une idée
Toute idée
Ne procède pas du fanatisme
Mais, plus ou moins
En mal ou en bien
Et le plus souvent
Pour imposer nos idées
Parfois, nous en venons aux mains
Possédés par une idée, comme des déments!
Nous nous insultons
Nous nous méprisons
Si nos idées sont contraires
Et classées, comme réactionnaires ou révolutionnaires
De la vérité, chacun, chacune, se croit l'unique dépositaire!
Toute idée est intolérante
Et nous fait fusiller, vite fait!
Alors qu'il n'y a aucune idée
En vérité, il n' y a que des faits
L'exploitation est un fait
L'exploitation n'est pas une idée
Un meurtre est un fait
Un meurtre n'est pas une idée
Tout fait, mis en évidence
Devient une idée, et le quiproquo commence!
Les choses se contentent d'être
C'est nous qui les interprétons
C'est nous qui les déformons
Ni belles, ni laides, elles se contentent d'être
C'est nous qui les interprétons
C'est nous qui les déformons
Aucune violence
Qui s'ajoute toujours, à une autre violence
Ne peut changer le monde
Seule la connaissance
Peut réellement et durablement, transformer le monde
La connaissance qui régit les comportements
Et qui le plus souvent, fait peur, car jamais, elle ne ment!
Il nous faut sortir
De toutes les tartes à la crème
Sinon, le capitalisme, n'est pas prêt de finir
Ne pas être dupe du je t'aime
Tout ce que nous faisons, c'est pour nous faire plaisir!
Car le fait
Se détériore en idée
La religion, l'idéologie, peuvent s'en emparer
Et ainsi, le fanatisme, devient le fait
Ce que j'écris est assez enfantin
Si simple, très primaire, pour les esprits malins
Et veulent me tuer, tous les staliniens
De toutes façons, dans le vide quantique, j'écris, nous écrivons
La vitesse de la lumière
299792458 m / seconde
Est un fait
Elle devient une idée
Quand elle est interprétée
La vitesse du son
340 m / seconde
Est un fait
Elle devient une idée
Quand elle est interprétée
L'anarchie, elle aussi
Est un fait, le contraire de l'utopie
Mais dès qu'elle est interprétée
Elle devient une idée
Et toute idée est une possession
Qui est la possession de l'idée
Et toute idée nous possède
Car du fait, elle décède!
Nous sommes le jouet
De nos idées programmées
Qui ne correspondent pas aux faits
Et partout, guerres, famines, dictatures, inégalités
Et nous avons des maîtres à penser
Qui ne sont que les pensées du maître
De personne, il ne faut se réclamer
Personne, il ne faut admirer
Ni Marx, ni Bakounine, ni Lénine
Ni ceci, ni cela, l'idée est maligne
Le fait de l'idéologie
Est l'idéologie du fait
L'idée du fait
Est le fait de l'idée
La révolution globale a besoin du fait
Elle peut se passer de l'idée
L'idée qui n'est pas le fait
Ne peut que diviser
Car c'est le fait
Qui se transforme en idée
Ainsi, l'idée devient fanatique
Ainsi, l'idée devient frénétique
L'être humain devient bête et dogmatique
De l'extrême gauche du capital
A l'extrême droite du capital
Et même parmi les libertaires
Qui ne sont pas forcément exemplaires!
Mais l'injustice, en toutes choses
N'est pas une idée, c'est un fait
Mais l'inégalité, en toutes choses
N'est pas une idée, c'est un fait
Mais la compétition, en toutes choses
N'est pas une idée, c'est un fait
Nous sommes dans le monde des idées
Nous ne sommes pas dans le monde des faits
Car c'est le fait
Qui se transforme en idée
Et l'idée devient fanatique
Et l'idée devient frénétique
L'être humain devient bête et dogmatique
Avec toutes les panoplies qui vont avec
Et qui s'affrontent à coups de becs
Le fait, comme l'information
N'est ni masse ni énergie
Le fait n'est que le fait
L'information n'est qu'information
Cependant, elle architecture toutes les tyrannies
Et pas encore, hélas, l'anarchie





Patrice Faubert ( 2013 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien, Pat dit l'invité sur "hiway.fr"


"Por mi parte, me permito decir que el verdadero socialista es aquel que desea - activamente, no como una ilusión -. El derrocamiento de la tiranía, pero me imagino que los marxistas más ortodoxos no estarían de acuerdo con esta definición, o no quiso aceptar que el labio ".

George Orwell (1903 - 1950) "El muelle de Wigan"

Si el fanatismo
Producto de una idea
Cualquier idea
¿No es fanatismo
Pero, más o menos
En malo o bueno
Y a menudo
Para imponer nuestras ideas
A veces llegamos a las manos
Poseído por una idea, como locos!
Nos insultan
Despreciamos
Si nuestras ideas son contrarias
Y clasificado como reaccionario o revolucionario
De verdad, todos y cada uno, piensa que la única depositaria!
Cualquier idea es intolerante
Y nos han disparado, rápido!
Aunque no hay una idea
En verdad, no hay ninguna evidencia de que s
La operación se realiza
La operación no es una idea
El asesinato es un hecho
El asesinato no es una idea
Cualquier hecho, destacó
Se convierte en una idea, y comienza el malentendido!
Las cosas están contentos con ser
Somos nosotros los que interpretar
Somos nosotros los que distorsionan
Ni bella ni fea, se contentan con ser
Somos nosotros los que interpretar
Somos nosotros los que distorsionan
No a la violencia
Lo que siempre se suma a otra violencia
No se puede cambiar el mundo
Sólo el conocimiento
¿Puede realmente y de forma permanente transformación del mundo
El conocimiento que gobierna el comportamiento
Y lo más a menudo, da miedo porque nunca, no miente!
Tenemos que llegar
Todos los pasteles de crema
De lo contrario, el capitalismo no está listo para terminar
No se deje engañar por Te amo
Todo lo que hacemos es hacernos felices!
Por el hecho
Se deteriora idea
La religión, la ideología, puede aprovechar
Y así, el fanatismo, el hecho se convierte en
Lo que escribo es bastante infantil
Tan simple, muy básico, los espíritus malignos
Y me quieren matar, todo el estalinista
De todos modos, en el vacío cuántico, escribo, escribimos
La velocidad de la luz
299792458 m / segundo
Es un hecho
Se convierte en una idea
Cuando se interpreta
La velocidad del sonido
340 m / seg
Es un hecho
Se convierte en una idea
Cuando se interpreta
Anarchy también
Es un hecho, lo contrario de la utopía
Pero tan pronto como se interpreta
Se convierte en una idea
Y cada idea es un bien
¿Cuál es la posesión de la idea
Y cada idea que tenemos
Como resultado, ella murió!
Nos juguete
Nuestras ideas programado
Que no se corresponden con los hechos
Y en todas partes, guerras, hambrunas, dictaduras, desigualdades
Y pensamos que los líderes
¿Quiénes son los pensamientos del maestro
Persona, debe llamar
Persona, admiro
Ni Marx, ni Bakunin, Lenin o
Ni esto ni aquello, la idea es maligno
El hecho de la ideología
La ideología es el hecho de
La idea es
Es el hecho de que la idea
La revolución mundial necesita porque
Se puede pasar de la idea
La idea no es el hecho
Sólo se puede dividir
Como es el hecho
Idea que se convierte en
Así, la idea se convierte en fanático
Así, la idea se convierte en frenético
El ser humano se convierte en estúpido y dogmática
La extrema izquierda del capital
En el extremo derecho del capital
E incluso entre los libertarios
Que no son necesariamente copias!
Pero la injusticia en todas las cosas
No es una idea, es un hecho
Pero la desigualdad en todas las cosas
No es una idea, es un hecho
Pero la competencia en todas las cosas
No es una idea, es un hecho
Estamos en el mundo de las ideas
No estamos en el mundo de los hechos
Como es el hecho
Idea que se convierte en
Y la idea se convierte en fanático
Y la idea se vuelve frenético
El ser humano se convierte en estúpido y dogmática
Con todos los equipos que van con
Y competir en jerarquía
El hecho, como información
No es ni masa ni energía
El hecho es que el hecho
La información es que la información
Sin embargo, todas las tiranías arquitectura
Y, sin embargo, por desgracia, la anarquía





Patrice Faubert (2013) puète, peuète, pouète, paraphysicien, Pat dijo el invitado en "hiway.fr"