Pour ne plus avoir faim
Sur place, dans les grands magasins
Il mangeait et aussi buvait
Car voler, souvent, il évitait

Pour ne plus avoir froid
Il passait ses journées
Dans des bibliothèques bien chauffées
Et ainsi, en profitait, pour étudier

Pour ne plus avoir chaud
Dans les églises, il allait
Bien que mécréant, avec sa bouteille d'eau
D'avoir pratiqué, le soleil trop beau

Pour ne plus être idiot
Il ne regardait, que rarement, la télévision
Il s'en passait, comme souvent, de la radio
Et se méfiait de l'attachement, qui est l'aliénation

Pour dire non, à ce qui se faisait
Sans aucun succès, il écrivait, mais l'édition le refusait
En vérité, peu lui importait
Car c'est surtout, ne pas travailler, qui l'intéressait

Il n'était pas vraiment misanthrope
C'est le monde qui n'était pas philanthrope
Le vin et le tabac, faisaient sa dope
Dans un monde, qui dans l'humain, drope

C'était un clochard atypique
Il n'était d'aucune clique
Son luxe, louer un petit logis
Loi de 1948, pas cher, mais petit

De temps à autre
Chez les autres, il allait
De s'aventurer, il était l'apôtre
Famille, amis, se divertir, il fallait

Année après année
Avec la surpopulation, conditionnée
Deviendrait impossible, la vie, trop militarisée
Il le savait et en était chagriné





Patrice Faubert ( 1974 ) puète, peuète, pouète, paraphysicien, Pat dit l'invité sur "hiway.fr"



Para no tener hambre
A nivel local en los grandes almacenes
Comió y bebió como
Vuela porque a menudo se evita

Para evitar tener frío
Se pasaba los días
En las bibliotecas de advertir
Y así se aprovechó para estudiar

Por no tener caliente
En las iglesias, fue
Aunque incrédulo con su botella de agua
Después de haber practicado el sol demasiado bueno

Para ser tonto
Se busca, en raras ocasiones, la televisión
Entró, como de costumbre, la radio
Y desconfiaba del apego, que es la alienación

Decir que no a lo que era
Sin éxito, escribió, pero se negó a emitir el
En realidad, le importaba poco
Principalmente porque es, no funcionan, lo que interesa

En realidad no era un misántropo
Este es el mundo que no era un filántropo
Vino y tabaco eran su droga
En un mundo en el que drope humano

Era un vagabundo atípico
No había click
Lujo, alquilar una casa pequeña
Ley de 1948, no es caro, pero pequeñas

De vez en cuando
En otros, era
Venturing, que era el apóstol
Familiares, amigos, entretenimiento, fue

Año tras año
Con acondicionado hacinamiento,
Imposible, la vida, demasiado militarizado
Él lo sabía y se entristeció





Patrice Faubert (1974) puète, peuète, pouète, paraphysicien, Pat dijo el invitado en "hiway.fr"